Sauvez les bibliothèques, pas les bibliothécaires

"La révolution numérique a rendu obsolète de nombreux bibliothécaires. Historiquement, les bibliothécaires avaient l’exclusivité pour de nombreux services : ils organisaient l’information, guidaient les gens dans leurs recherches, et donnaient des conseils aux membres de leurs communautés. Maintenant, ils sont concurrencés par internet et Google. Contrairement aux bibliothèques, l’information sur internet n’est pas enfermée dans des murs ; des blogs et livres aux revues et textes de loi, tout est sur internet. Et Google rend cette information facile d’accès à quiconque pourvu d’une connexion à internet."
[...]
"La révolution numérique devrait entraîner une évolution des bibliothèques. Elles devraient bifurquer. Certaines, comme les bibliothèques de l’enseignement supérieur, devraient employer des bibliothécaires avec une formation classique – ceux avec des diplômes de bibliothécaire – pour préserver les documents à valeur historique, et assister les autres bibliothécaires dans leurs recherches. Il serviraient de recours lorsqu’une recherche plus étendue que ce que peut fournir internet serait nécessaire.
Les autres bibliothèques, au contraire, n’ont besoin que de peu – voire pas – de bibliothécaires classiques. Leurs bibliothécaires pourraient, à la place, être constitués d’étudiants spécialisés en sciences humaines qui aspirent au style de vie littéraire des bibliothécaires. Ces bibliothécaires ne sauvegarderaient pas de textes historiques, ni ne renseigneraient les lecteurs sur comment faire une recherche exhaustive sur des sujets ésotériques du genre "la dynatie Yuan au XIIIème siècle". Au lieu de cela, ils formeraient les lecteurs aux bases de la recherche à l’ère de l’information."
[...]
"Les bibliothèques devraient adopter la révolution numérique, même si celle-ci implique la disparition des bibliothécaires. La mission des bibliothèques – la mission des bibliothécaires – est de diffuser la connaissance. L’essor d’internet change la façon dont nous poursuivons cette mission. Nous n’avons plus besoin d’autant de bibliothécaires, ni du même type de bibliothécaires qu’avant. Les bibliothécaires le déplorent, et c’est compréhensible ; personne n’apprécie de voir sa profession se fondre dans l’obscurité. Mais les bibliothèques ne sont pas là pour servir l’ego des bibliothécaires ; elles sont au service du public. Et à l’ère de l’information, servir le public, cela demande d’évoluer et d’innover."

Saving libraries but not librarians, Dan Terzian, Los Angeles Times du 03/11/2011.
[photo : mharrsch]

About these ads

16 Responses to “Sauvez les bibliothèques, pas les bibliothécaires”


  1. 1 Pov'Mimi 18/11/2011 à 11:48

    Bah, presque tous les gens qui viennent en bibliothèque (de sciences et techniques) nous demander de l’aide dans leur recherche d’information ont d’abord tenté par eux-mêmes « sur Internet » (comprendre : « sur Google »). Le jour n’est pas venu où il pourront se passer de pilote sur les autoroutes de l’information… Ils ont besoin d’être aiguillés, ni par des psychologues ou des informaticiens, juste des bibliothécaires -ou documentalistes ! La spécialisation technique de ces recherches de l’information exige une éducation généraliste et très ouverte (« classique », peut-être ?), avec une expérience variée -conditions pour trouver sa place dans cette évolution technique. Or, je ressens dans cet article le mot « classique » comme « cultivé, selon les critères des gens qui comptent vraiment, et qui ne sont pas bons en technique, laquelle n’est tout de même pas de la culture »…
    Est-ce le même genre de clichés, ou une traduction sans nuances qui produit cette image étonnante des « étudiants spécialisés en sciences humaines qui aspirent au style de vie littéraire des bibliothécaires » [?]

  2. 2 Lucie 18/11/2011 à 10:08

    Pas totalement en accord avec cet article : former les bibliothécaires en poste et à venir à ces nouvelles technologies, nouvelles approches, nouvelles conceptions, me parait plus logique et surtout cela répondrait à une demande des bibliothécaires !! toutefois on est d’accord, nous avons énormément de choses à apprendre !

  3. 3 unpetitcabanon 06/11/2011 à 21:08

    sur le mur du facebook de sophiebib qui avait partagé ce message, on est passé de crétin à andouille (pas de la part de sophie je précise)… fais pas bon partager des avis aujourd’hui !!

  4. 4 unpetitcabanon 06/11/2011 à 20:09

    pas d’accord nicolas, au milieu (pas au début) des années 2000 on parlait de la disparition des bibliothèques, pas des bibliothécaires, et c’était plus une façon de dire remuons-nous ! là on est dans quelque chose de très réaliste, de très proche peut-être… et ne pas donner son avis ouvre une discussion sans la figer par un avis "autorisé", j’aime bien, et personnellement j’adhère largement au contenu de l’article…

    • 5 nico_AsLi 07/11/2011 à 04:32

      Bonjour Francis,

      milieu des années 2000 en France = début des années 2000 aux Etats-Unis :)
      l’article méconnait justement l’évolution du métier depuis une dizaine d’années, j’ai l’impression que les bibliothécaires ont fait pas mal de chemin depuis l’apparition de Google, non ?
      Quant à la disparition des bibliothèques ou des bibliothécaires, pour moi c’est un peu le même débat : la cabane s’effondrant sur le chien.
      Loin de moi, l’idée de sommer Marlène de prendre position mais le débat étant lancé, je sollicitais juste l’avis de la taulière ;)

  5. 6 nico—AsLi 06/11/2011 à 19:25

    La photo illustrant ton article équivaut à ton avis sur celui-ci ? plus sérieusement, tu en penses quoi ?
    J’ai l’impression de lire un article du début des années 2000.

    • 7 Christian J. 07/11/2011 à 09:51

      Un atelier pédagogique comme le nôtre aurait bien besoin du réseau des bibliothèques pour organiser ses formations (voir ici http://www.voixhaute.net/p/formation_18.html)… Est-ce là la vocation des bibliothèques?, je ne sais pas, c’est à vous de le dire… Mais, quant à nous, nous aurions bien besoin de votre aide…

    • 8 JCH (@houpier) 09/11/2011 à 15:34

      Pas trop de l’avis de cet article qui semble ne voir que le domaine SHS et pas les sciences où les choses sont singulièrement différentes. Et puis, les évolutions professionnelles sont réelles, par contre je ne suis pas sûr que les enseignants-chercheurs soient si évolués et à la pointe que cela. Il suffit de regarder les méthodes pédagogiques utilisées… Je connais des bibliothécaires qui se forment à la pédagogie, qui utilisent des outils tels que des tableaux blancs interactifs… Et Marlène, tu en penses quoi ?

      • 9 maryse 11/12/2011 à 07:49

        Je suis tout, sauf en accord avec cet article, être bibliothécaire a toujours été plus qu’organiser l’information entre deux murs, deux étagères ….les formations vont bien au delà de ça et plus que jamais les bibliothécaires ont un rôle d’apprentissage du numérique, je vois, chaque jour arriver des étudiants ne sachant pas faire une recherche avancée sur Google et d’ailleurs , ils ne connaissent que Google, il faut avancer, certes, il y a encore beaucoup d’évolutions à apporter mais le métier de bibliothécaire a parcouru des siècles d’avancée technologique et celà sans jamais s’effacer, peut être avez vous eu affaire à des "mauvais bibliothécaires" ok! ça existe, comme il y a de mauvais médecins, de mauvais professeurs…mais il y a aussi beaucoup de bibliothécaires qui font vivre leur bibliothèques, accueillent, qui sont convaincus de leur rôle social dans une cité républicaine où l’accès à la culture, à l’information seraient donnés à tous! et ce n’est pas une tablette numérique voire le réseau Internet qui est capable d’apporter ça ! bien au contraire…attention ne pas confondre support de l’information et métiers de l’information! car à ce moment là,, il n’y a pas que les bibliothécaires qui devraient disparaître…


  1. 1 Bibliothécaire 2.0 | Innovation en bibliothèque Rétrolien sur 28/05/2012 à 17:14
  2. 2 Sauvez les bibliothèques, pas les bibliothécaires « Ideesinfos : tic, bibs, veille Rétrolien sur 22/01/2012 à 10:26
  3. 3 Sauvez les bibliothèques, pas les bibliothécaires « la bibliothèque, et veiller Rétrolien sur 28/12/2011 à 10:52
  4. 4 Sauvez les bibliothèques, pas les bibliothécaires « TwoHeadedDog Rétrolien sur 08/11/2011 à 13:18
  5. 5 Sauvez les bibliothèques, pas les bibliothécaires | -thécaires are not dead | Scoop.it Rétrolien sur 08/11/2011 à 13:18
  6. 6 Sauvez les bibliothèques, pas les bibliothécaires | Bibliothèque, rhubarbe et gougnafier | Scoop.it Rétrolien sur 07/11/2011 à 08:21
  7. 7 Sauvez les bibliothèques, pas les bibliothécaires | BiblioLivre | Scoop.it Rétrolien sur 06/11/2011 à 19:31

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




novembre 2011
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Archives

Licence

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 3.0 France.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 659 autres abonnés

%d bloggers like this: