Mon 1er MOOC

8424296306_5c76740088_nJe participe, depuis plusieurs semaines maintenant, avec Gaël et Thomas, au mooc sur les bibliothèques intitulé "The hyperlinked library mooc", mis en place par la San Jose State University. D’une durée totale de 12 semaines, ce mooc a pour objectif de permettre aux participants d’explorer toutes les facettes de la bibliothèque "connectée" : ouverture sur et interactions avec la communauté, transparence et vie privée, expérience utilisateur, outils et services mobiles… Pourquoi avoir choisi ce mooc ? Parce que les thématiques m’intéressent tout en me sortant un peu de mes sujets de prédilection habituels, et aussi parce que je suis fan du travail de Michaël Stephens, le bibliothécaire organisateur principal du mooc, depuis longtemps. S’ajoute à cela le fait d’avoir à rédiger en anglais : un vrai défi que de repasser de la version au thème, de s’exprimer intelligiblement à côté d’anglophones des 4 coins de la planète. Voici un premier retour au bout de 8 semaines.

Comment ça marche ?
Chaque semaine, les organisateurs postent  le cours principal (une vidéo d’une trentaine de minutes), une intervention extérieure (également en vidéo), ainsi que des liens vers les lectures et vidéos recommandées sur la thématique de la semaine. Ce n’est pas une formation diplômante, mais il est possible d’obtenir un certificat de participation sous certaines conditions : rendre au moins 3 des 6 devoirs proposés, participer activement à la formation (chaque participant peut ouvrir son propre blog), contribuer au symposium final.
Un des griefs contre les moocs est que ce serait la fin des enseignants : après en avoir suivi un, je penche pour le contraire. L’organisation, le montage des cours, l’animation de la communauté des participants, tout ça me semble demander pas mal de travail, et cela ne saurait reposer sur une poignée d’enseignants. C’est plutôt d’une évolution de l’enseignement, qui demande une certaine remise en question du métier, qu’il s’agit, amha.
Les 2 organisateurs sont des bibliothécaires, enseignants dans l’école de sciences de l’information et des bibliothèques de l’université, ils assurent les cours et le suivi des participants. Ils s’appuient sur une douzaine d’étudiants (qui suivent un master SIB en présentiel) pour animer les groupes de participants au mooc : une trentaine de participants par animateur, parce que oui, nous sommes un peu moins de 400 !
Techniquement, le système repose sur une plateforme WordPress à laquelle ont été ajoutés des modules pour le partage des activités, la gestion du suivi, les badges. La plupart des vidéos sont diffusées via Panopto, un système qui permet d’afficher simultanément la vidéo, les slides et une transcription.

8573233746_08c7cfc967_nLes points positifs
- La qualité des interventions : Des professionnels de tous horizons, lecture publique comme BU, ayant mené des projets innovants, développé une réflexion sur leurs pratiques, ayant une vision prospective sur leur métier. Ils sont là pour apporter leur expérience, leur pratique, et se montrent très ouverts aux échanges avec les participants.
- L’enthousiasme des organisateurs : On a vraiment l’impression de faire le plus beau métier du monde quand on entend tous les intervenants parler de ce qu’ils font, de comment ils voient les choses ; c’est un réel contraste avec la vision que de nombreux bibliothécaires ont de leur métier ici.
- Les échanges entre participants : Pas évident de suivre tous les blogs des 365 participants, heureusement, les organisateurs mettent en avant des billets intéressants dans les résumés hebdomadaires, libre à chacun ensuite d’aller les commenter ou de rebondir dans un nouveau billet.
- Les badges : Ils sont là pour valider certaines étapes du parcours, mais aussi pour inciter à être actif sur la plateforme – et, par extension, dans sa formation. Et ça marche !

Quelques difficultés rencontrées
- L’investissement en temps : suivre les cours, rédiger des billets, commenter les billets des autres, faire les devoirs, ça demande un minimum d’organisation. Les organisateurs prévoient entre 8 et 10h de travail personnel par semaine, c’est quasiment mission impossible selon les semaines, surtout quand on travaille à temps plein par ailleurs. Le système est cependant suffisamment souple pour permettre de raccrocher les wagons d’une semaine sur l’autre, et les deadlines sont flexibles : l’objectif est vraiment de participer, quel que soit son rythme.
- Le décalage avec la vraie vie : voir ce qui se fait (sans peine) ailleurs, pouvoir discuter d’égal à égal avec des porteurs de projets, lancer des collaborations avec des collègues du bout du monde, c’est, au bas mot, très stimulant. Revenir à son quotidien en BU en France ensuite, c’est quelque peu frustrant.

En conclusion
Je ne me hasarderai pas à généraliser sur l’intérêt – ou pas – des moocs. Je suis très satisfaite de ce mooc là, c’est sûr. Et, forte de cette première expérience positive, je pense que je retenterai l’expérience dans quelques mois, avec un mooc francophone cette fois, et donc sans doute sur un sujet non bibliothéco-centré (parce que ça ne court pas les rues pour le moment, les mooc bibliothéconomiques en français – hello, les urfist, les crfcb ? #jdcjdr). J’essayerai aussi, si possible de trouver un mooc coïncidant avec une période moins chargée au niveau professionnel.
[Photos : sarah_g, audreywaters]

About these ads

1 Response to “Mon 1er MOOC”


  1. 1 Hortensius 28/10/2013 à 06:25

    Pour moi c’est peine perdue, impossible à suivre, ce mooc. Suivre un mooc à la rentrée n’était pas une bonne idée…
    Par contre, j’ai suivi cet été celui sur The New Librarianship (http://ischool.syr.edu/future/grad/newlibopencourse.aspx) de l’université de Syracuse (NY), passionnant et surtout possible à suivre en seulement 6h/semaine. Il se basait sur le livre (une vraie bible !) The Atlas of New Librarianship (http://www.newlibrarianship.org/wordpress/).


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




octobre 2013
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Archives

Licence

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 3.0 France.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 42 followers

%d bloggers like this: