Le marché du mardi, n°23

3079363932_ac78fd86bc_m.jpgA ma grande surprise, plusieurs personnes m’ont pour ainsi dire « réclamé » le marché du mardi. J’ignore si c’est une opinion partagée par le reste des lecteurs, ou si ce sont des cas isolés, mais dans le doute, voici donc un nouveau marché :
OA & AO
Twidox (blog) est une archive ouverte ni thématique, ni institutionnelle. Elle s’adresse aussi bien au chercheur isolé qu’aux universités ou aux ONG (elle travaille avec plusieurs départements de l’ONU), et accueille des publications de recherche, des rapports et mémoires, des données et statistiques. Tous les documents peuvent facilement être affublés de la licence Creative Commons de son choix lors du dépôt dans l’archive.
– Stuart Lewis a mis au point une application pour déposer des articles dans une archive ouverte depuis Facebook. Bonne idée que ce concept de « dépôt social », qui permet une plus grande dissémination de l’information en utilisant les fonctions sociales du web2.0.
– Les presses de l’Université du Minnesota ont lancé un projet de numérisation de la totalité de leur catalogue. Grâce à un partenariat avec notamment Google Books et BookSurge, la filiale d’impression à la demande d’Amazon, Minnesota Archive Editions, c’est son nom, dispose déjà de plus de 600 titres, qui seront référencés et cherchables sur Amazon Search Inside the Book et Google Book Search. Fait notable, un énorme travail de recherche a été accompli par les Presses pour retracer les droits, car seuls les ouvrages dont les Presses détiennent les droits sont numérisés.
– La moitié des thèses déposées dans l’archive de l’Université de Lünd en 2008 sont en Open Access. Important de le souligner, parce que ce que le dépôt d’un document dans une archive ouverte n’est pas forcément synonyme de libre accès.
3050151815_32ff016b57_m.jpg– Toujours à Lünd, un quizz sur l’Open Access en 10 questions.
Digital New Zealand est un projet collaboratif mené par la bibliothèque nationale qui a pour objectif de fournir des outils pour aider à la création de contenus numériques et en assurer une meilleure diffusion. On y trouve déjà plus d’une quarantaine de widgets.

DOC ELEC
– Un guide d’utilisation des références bibliographiques, par l’INSA de Lyon, daté de 2004, mais dont le contenu reste d’actualité (et puis les règles de présentation bibliographiques sont indémodables, non ?)
– Emerald propose des podcasts pédagogiques sur le management en libre accès, a priori.
– Une petite revue des sites juridiques sortis plus ou moins récemment dans la rubrique Legal technology de Law.com
– Des tonnes de stats sur le site Economic indicators du gouvernement US.
[photos : gipe25, julie70 ]

Advertisements

0 Responses to “Le marché du mardi, n°23”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




décembre 2008
L M M J V S D
« Nov   Jan »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Archives

Licence

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 3.0 France.

%d blogueurs aiment cette page :