Le marché du mardi, n°30

3441009851_69bbae5bba_m.jpg2.0 STUFF
– YouTube a introduit une rubrique Education, qui recense les contenus produits par les universités et autres établissements d’enseignement (à la différence de la catégorie Education pré-existante, ouverte à tout individu). Et des contenus, il y en a un moulon, au vu de la liste des établissements ayant ouvert un compte : plus de 25 500 vidéos sont disponibles.

– Pas mal de buzz sur Twitter ces temps-ci, voici quelques initiatives intéressantes : diffuser sur twitter les dépôts faits dans une archive ouverte, y compris en sciences de l’info et des bibliothèques, utiliser twitter pour accélérer le processus d’évaluation des articles par les comités éditoriaux… Certaines BU s’y mettent (ULB, UBO), je suis assez mitigée sur la question : comme je le disais chez Bibliobsession, il me semble que nous sommes loin d’avoir atteint une masse critique d’utilisateurs en France (les chiffres les plus optimistes évoquent 6000 à 12000 adeptes français, sur près de 14 millions d’utilisateurs du service au niveau mondial), mais bon, en même temps cela ne me gêne pas d’avoir une longueur d’avance sur les usagers…

– Et déjà les questions de citabilité des contenus qui circulent sur Twitter commencent à se poser : chez Bitten by the bug (en français), qui donne quelques conseils pour citer ses sources proprement, et chez Gunthert Eysenbach, qui a tenté de mettre au point un système de citation normalisé des twitts, en passant par Webcite.

– ArXiv se webdeuxpointzero-ise : l’archive ouverte de référence propose désormais des widgets, des fils rss par auteur, une appli Facebook. Tout cela s’appuie sur le système d’ « author identifiers » (un genre d’autorités auteur) de l’archive.3414955728_0ecc51d207_m.jpg

– Le département Droit de la Bibliothèque du Congrès archive les blogs juridiques (les « blawgs »). La Bibliothèque du Congrès a un compte YouTube. La BnF archive les blogs (bon, on ne peut pas y accéder en dehors de la BnF, mais on ne va pas chipoter, enfin, pas aujourd’hui), et s’est dotée d’une plateforme de blogs thématiques, parmi lesquels le très recommandable blog de Gallica. Tout peut arriver, donc.

Myjournals.org propose la une des plus récentes revues scientifiques, consultables par thème : un autre exemple de ce qu’on peut faire avec les fils rss.

E-BOOKS STUFF
– Michaël Pastore décrypte 10 mythes sur les e-books pour Epublishers weekly, et Couperin liste quelques idées reçues sur ces mêmes e-books.
[photos : amanda ribas, francis deport]

Publicités

0 Responses to “Le marché du mardi, n°30”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




avril 2009
L M M J V S D
« Mar   Mai »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Archives

Licence

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 3.0 France.

%d blogueurs aiment cette page :