Archive for the 'Numérisation' Category



Les entretiens de la BnF (1)

medium_317366633_6afd7514d9_o.jpg J’ai assisté les 7 et 8 décembre dernier aux Entretiens de la BnF qui avaient pour thème « Numérique et bibliothèques : le deuxième choc« . J’ai pioché dans mes notes les passages les + intéressants ; a priori toutes les présentations seront disponibles sur le site de la BnF dans les jours qui viennent.

Introduction des journées, par le Président de la BnF
JNJ, en grande forme, a rappelé la détermination de la BnF à répondre au défi du numérique, en situant son action dans le cadre européen (elle fait partie du groupe de travail sur les contenus de la CENL, la conférence des bibliothèques nationales européennes). Un groupe de travail au sein de l’institution a abouti à la création d’une maquette de ce que pourrait être la future bibliothèque numérique européenne.

[Europeana, c’est son nom de code, nous a finalement été montrée à la fin des journées : ça faisait plus étalage de fonctionnalités qu’outil pensé pour l’utilisateur, mais bon, visiblement il s’agissait de montrer que oui, madame, à la BnF on peut faire du 2.0. Alors on a vu du fenêtrage repositionnable, des tags et des nuages de tags, un espace personnalisé, des clusters, de la navigation dans la Dewey à coup d’AJAX, du partage de données en groupe… Bon, même si ça manquait forcément de rss 😉 quand même, le résultat n’est pas mal du tout ! Le Sudoc n’était déjà pas très vaillant, là il est propulsé à des années lumières au fin fond du web 0.95…]
Mais, JNJ l’a rappelé, l’objectif n’est pas de mettre la BnF au coeur du dispositif, mais bien de partager le travail avec les autres partenaires européens. A propos de la collaboration avec les acteurs de la chaîne du livre (gestion des droits d’auteurs) : la réflexion sur les droits est en cours avec le SNE, notamment pour élaborer un modèle financier qui satisfasse tout le monde.
L’Etat soutien financièrement le projet, à hauteur de 10 millions d’euros et 12 postes supplémentaires en 2007, qui permettront entre autres la réalisation de 2 marchés de numérisation de 30 000 et 100 000 ouvrages. En évitant adroitement de citer celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom, JNJ a réaffirmé que les partenariats avec les entreprises étaient les bienvenus, tant qu’ils restaient dans le cadre du mécenat 🙂

Livres électroniques, livres en ligne et un peu de Google

medium_126395703_4a41d3bd51.jpgLes présentations de la 3ème journée sur le livre électronique organisée par Couperin sont en ligne sur le site du consortium, ainsi que le rapport sur l’utilisation des livres électroniques en BU.

Par ailleurs, Gary Price profite d’un post sur la critique de Google Book Search de Peter Jacso pour rappeler que plein de livres électroniques sont accessibles librement sur internet ; j’ai relevé notamment l’initiative d’ebrary, fournisseur commercial, qui met à disposition gratuitement une partie de sa collection (environ 20 000 titres), ainsi que la sous-rubrique « Directories and other collections » qui liste nombre d’autres sources de livres en ligne.

Enfin, j’allais oublier, Karen Coyle nous rappelle que Google Book Search n’est pas une solution d’archivage pour les bibliothèques participant au projet, et ce pour plusieurs raisons :

– GBS utilise un système d’OCR de qualité médiocre

– les bibliothèques ne numériseront pas la totalité de leurs collections

– le contrôle qualité est lui aussi assez médiocre

– la version téléchargée est parfois différente de la version en ligne

Bref une version complémentaire peut-être, une version de conservation sûrement pas.


novembre 2019
L M M J V S D
« Sep    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Archives

Licence

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 3.0 France.