Archive pour juin 2008

Le marché du mardi, n°14

OPEN STUFF
BioLit, un moteur de recherche en sciences de la vie expérimental qui utilise les métadonnées des articles en open access et les liens entre ces articles et les bases de données qui les indexent, avec des ontologies qui vont bien.
– Les bibliothécaires du projet suédois Open Access Information, qui a pour but de promouvoir le libre accès auprès des chercheurs et des professionnels de l’information, ont créé un ‘channel’ sur YouTube, OAscience. Y seront diffusées de courtes interviews enregistrées lors des 6 séminaires de sensibilisation à l’Open Access organisés en 2008 et 2009 dans les universités suédoises. Une douzaine de vidéos est déjà disponible.
– Une extension pour modifier du pdf dans OpenOffice
BIBLIO STUFF
LibGig, un nouveau site communautaire pour les bibliothécaires, axé sur l’emploi et la formation : on y trouve des offres d’emploi, une CVthèque, des profils de postes et d’entreprise, l’annuaire des écoles et formations spécialisées en SIB accréditées par l’ALA… plus des outils 2.0 pour le côté communauté. A l’initiative de ce site, un cabinet de recrutement spécialisé dans les métiers de l’information. Logique.
– Un compteur en temps réel des notices ajoutées dans WorldCat.
– Un groupe ‘Bibliothèque’ a été créé sur Slideshare, le site de partage de diaporamas : pratique, on peut s’abonner au fil rss.
Pintini m’agaçe 😉 : il a bloggué les trends d’Eric Lease Morgan pour la LITA alors que je m’apprêtais à le faire… ça m’apprendra à perdre mon temps au bord des piscines le week-end… 😉
[photos : Yozine, Mathieu Vernin]

Publicités

UK Biblioblogosphere

7f7e85530dcc01fed0dac767e5c4aafb.jpgUn peu dans le même genre que l’expérience de la chercheuse qui travaillait sa thèse sur l’OA sur un wiki, un étudiant en SIB qui prépare son mémoire sur l’usage des blogs par les bibliothèques et les bibliothécaires du Royaume-Uni propose de suivre son travail sur le blog dédié qu’il vient de monter, The UK Biblioblogosphere. Il est anonyme, ce qui me gène toujours un peu, et que je trouve d’autant moins justifié dans ce cas que c’est dans un cadre d’études universitaires : enfin, disons qu’il me semble que plus les étudiants avancés, les enseignants et les chercheurs investiront les blogs, plus ceux-ci acquerront une légitimité comme format de publication et outil d’observation de la « science en train de se faire », et donneront de la valeur ajoutée au travail de recherche (et pourront accessoirement être pris en compte dans l’évaluation de la recherche). Non ?
[photo : JacobDavis]

Statistiques de ce blog

3e4841402c19819371aabca1f23b8879.jpgMon hébergeur me permet de consulter mes statistiques mensuelles, et de les mouliner comme je veux après.

Vous avez ci-joint le nombre de visites (= les « hits »), le nombre de visiteurs uniques et le nombre moyen de visites par jour (on ne voit pas bien, mais ça fait dans les 260 en moyenne).

Tout ceci pour consulter 344 billets et 341 commentaires produits depuis janvier 2006.

OPACs à la loupe

6c6809261a73a8fb0e225550b1e9db46.jpgIdBilingue Blog est le blog (bilingue, donc) de la filière « information documentaire » de la Haute Ecole de Gestion de Genève. On y trouve en ce moment les résultats détaillés d’une enquête très intéressante sur l’utilisation des OPACs ; extraits de la conclusion :
 » […] nous devons avouer que la qualité des données des bibliothèques est leur atout vis à vis des autres sources de données. Le problème actuellement ne provient pas de ces dernières, mais bien du manque d’exploitation de leur potentiel par les moteurs de recherche, et du manque de visibilité que les interfaces leur donnent. »
« Pour terminer ce rapport, nous voudrions aborder le fait que l’organisation des OPACs ne doit plus être réalisée en dépendance stricte aux fabricants de SIGB. Si la gestion interne des données reste l’apanage de ces fabricants pour les grandes bibliothèques, il faut bien remarquer que l’accès aux données et la constitution des OPACs peuvent être réalisées de manière complètement indépendante. Les 3 catalogues étudiés ont pratiquement repris les fonctionnalités de recherches proposées par le fabricant de leur système de gestion. Or nous observons aujourd’hui que le développement web devient de plus en plus facile et que les bibliothécaires peuvent élaborer leur OPAC idéal sans l’aide des fabricants. » Et de citer Scriblio (l’OPAC basé sur WordPress) comme alternative aux systèmes propriétaires.
[photo : dave & bry]

Le marché du mardi, n°13

d5d92ebf899ef8ae3b45573f013a4e04.jpgOA et AO
Arxiv, l’une des plus grosses archives ouvertes du monde, dispose désormais de son API : voyons quels mashups vont en sortir…
– On l’a lu un peu partout : Microsoft abandonne son programme de numérisation de livres, pour lequel visiblement aucun modèle économique satisfaisant n’a été trouvé. La bonne nouvelle, c’est que les documents du domaine public qui ont déjà été numérisés seront accessibles librement sur l’Internet Archive, et que le matériel investi par Microsoft pour cette opération reste à la disposition de l’IA.
– Le dernier numéro de Serials Review est intitulé « Open Access revisited » – c’est sur Science Direct, profitons-en 😉
– Un pool de photos libres de droits sur Flickr
College and Research Libraries, une publication de l’Association of College and Research Libraries (ACRL), une division de l’American Libraries Association (ALA) propose un semi-libre accès à ses contenus : les pre-prints acceptés pour la publication sont disponibles gratuitement, mais seulement pendant une durée limitée (et ne cherchez pas, il n’y a pas de fil rss pour suivre les nouveautés)754b21c275e5d826daf1b4feff73794c.jpg

DOC ELEC
– La bataille continue entre Thomson et Elsevier sur le marché académique, avec le lancement côté Elsevier de Scopus Journal Analyzer, l’outil d’évaluation des revues qui se veut concurrent du Journal of Citation Reports de Thomson. On attend un comparatif…

2.0
– Encore un réseau social pour scientifiques : SciSpace, basé sur Elgg, mis en place par des membres du National Institute for Environmental eScience, entre autres.
– Un tutoriel sur XML en bibliothèques, par Eric Lease Morgan
Grazr, un agrégateur en ligne personnalisable.
[photos :Heitiare, Felix_KL]

Another day

a02a4621c7cdb311779452a5b8bf819d.jpgPuisque j’ai été tagguée par Daniel, à mon tour de vous livrer le contenu de ma journée de bibliothécaire 2.0 de lundi :
– Commencé la rédaction du numéro de rentrée d’Aktudokelek.
– Vérifié le paramétrage d’envoi des statistiques pour les bases INIST et Cairn.
– Après approbation des autorités ;-), créé la page de la BU Droit sur Facebook.
– Modifié les liens de revues électroniques sur NNPD (Notre-Nouveau-Portail-Documentaire).
– Commencé la rédaction du rapport d’activité 2007 pour mon service.
– Continué la traque des doublons entre les collections électroniques des 3 universités.
– Fait un mémo sur un outil d’ERM que je vais tester la semaine prochaine.
– Dressé la liste de ce qu’il me reste à faire avant de repartir à l’école dans 10 jours 😉
– Sans oublier les méls reçus et envoyés et la tasse de thé d’après-manger.
Ne vous faites pas de fausses idées, c’est beaucoup moins varié en février quand je suis dans les statistiques du matin au soir ;-))

Voilà, je passe la main à pintini, liberlibri et bruits & chuchotements.
[photo : Spider.Dog]


juin 2008
L M M J V S D
« Mai   Juil »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

Archives

Licence

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 3.0 France.
Publicités