Archive for the 'Blog' Category

CR JEAO : OK

2335951990_f637573547_t.jpgJuste pour signaler que les présentations, les enregistrements sonores et les compte-rendus – rédigés par Daniel Bourrion et moi-même – des journées sur les archives ouvertes du consortium Couperin sont en ligne sur le blog de la manifestation.

[photo : ricardipus]
Publicités

Couperin m’invite !

muppet-show.jpgJ’ai déjà parlé des journées d’études sur les archives ouvertes organisées par Couperin les 2 et 3 avril, il me semble. Ce que je n’ai pas dit, c’est que Jean-François Lutz, coordinateur de la manifestation, m’a gentiment conviée à venir blogguer ces journées, en bonne compagnie qui plus est…

Amis bloggueurs et twitters qui serez sur place, vous êtes invités à utiliser #jeao09 pour tagguer vos posts et autres commentaires. Amis lecteurs tout court, passez donc nous dire un petit bonjour ! 🙂

Ennuyeux anonyme

annoyedlibrarian.gifDans la biblioblogosphère américaine, un blog iconoclaste a pris l’habitude de gratter les bibliothèques là où ça fait mal, et ce sans prendre de gants : sur Annoyed Librarian (sous-titré « Quoi que ce soit, je suis contre »), on trouve des critiques des pro-web 2.0, de la semaine contre les livres censurés, des politiques de l’American Libraries Association… L’AL brocarde aussi les jobs pourris et les écoles de bibliothécaires (n’insistez pas, je ne ferai pas de commentaire). Or depuis cette semaine, le vénérable Library Journal accueille désormais le blog dans ses colonnes, ce qui n’est pas du goût de certains biblioblogueurs, qui reprochent à la revue de relayer des vues négatives et peu constructives du métier, et ce de la part d’un bloggueur anonyme qui plus est – c’est sûr qu’à côté de la rubrique de Michael Stephens et Michael Casey intitulée « The transparent library« , ça jure un peu ;-))

Premier post (sur les livres censurés) : 55 commentaires, c’est dire si l’AL ne laisse pas indifférent…

Quoi de neuf chez Worldcat ?

2899179645_902e826fa6_m.jpgIl se passe toujours quelquechose chez Worldcat :
– Les usagers (authentifiés) peuvent ajouter des tags. Un moteur de recherche dans les tags est dans les tuyaux.
– Bien sûr une version compatible i-phone existe depuis fin août (référencée sur le site d’Apple).
– Début novembre est organisé le Worldcat Hackathon, rendez-vous des codeurs, développeurs et autres geeks de tout poil pour exercer leur créativité avec Worldcat, ses données et ses API et autres webservices (Identities et xisbn entre autres).
– J’en profite pour rappeler l’existence du blog de Worldcat, ainsi que pour signaler la liste des fils rss d’OCLC, ça peut servir.

[photo : Jeremy Brooks]

UK Biblioblogosphere

7f7e85530dcc01fed0dac767e5c4aafb.jpgUn peu dans le même genre que l’expérience de la chercheuse qui travaillait sa thèse sur l’OA sur un wiki, un étudiant en SIB qui prépare son mémoire sur l’usage des blogs par les bibliothèques et les bibliothécaires du Royaume-Uni propose de suivre son travail sur le blog dédié qu’il vient de monter, The UK Biblioblogosphere. Il est anonyme, ce qui me gène toujours un peu, et que je trouve d’autant moins justifié dans ce cas que c’est dans un cadre d’études universitaires : enfin, disons qu’il me semble que plus les étudiants avancés, les enseignants et les chercheurs investiront les blogs, plus ceux-ci acquerront une légitimité comme format de publication et outil d’observation de la « science en train de se faire », et donneront de la valeur ajoutée au travail de recherche (et pourront accessoirement être pris en compte dans l’évaluation de la recherche). Non ?
[photo : JacobDavis]

Hypothèses

05eaddaaf674726c1de5102e3c0e1c58.jpgLe centre pour l’édition électronique ouverte, opérateur de revues.org, lance Hypothèses.org, une plateforme de blogs destinée – si j’ai bien compris – à héberger les blogs des revues, nommés ici ‘carnets de recherche’, sans doute en référence aux carnets de laboratoires. Comme pour les revues, les blogs seront soumis à un processus de sélection (pas encore arrêté), et « […] en aucun cas, les carnets de recherches d’Hypotheses.org ne pourront tenir lieu d’espace de publication d’articles ou de chapitres définitifs. Au contraire, les carnets sont destinés à préparer, accompagner, faciliter le travail d’édition du projet éditorial, ou/puis à accompagner, valoriser ou prolonger le projet éditorial achevé. » Et en plus la plateforme est Zotero-friendly : on peut récupérer les posts proprement dans Zotero pour éventuellement les citer dans une bibliographie.

Plutôt de bonnes idées, non ?
[photo : culture.culte]

AO et communication 2.0

7b444bd4a4529d95b307dd2bf639f687.jpgRePec (Research Papers in Economics), l’archive ouverte thématique en économie, vient d’ouvrir un blog.
Les objectifs affichés sont :
« – d’expliquer comment RePec fonctionne,
– de débattre des décisions politiques à prendre
– de permettre aux utilisateurs de faire des commentaires et des retours sur l’archive
– d’élargir l’audience des discussions menées au sein de l’équipe
– de permettre aux utilisateurs de participer à ce projet stimulant selon leurs possibilités
– d’informer sur les développements du mouvement des archives ouvertes susceptibles d’intéresser la communauté des économistes
– d’une manière générale, de discuter des modèles de diffusion des résultats de la recherche en économie et dans les disciplines associées
. »

Peu de posts pour l’instant, mais on y parle déjà de peer-review, de catégorisation des auteurs… toutes choses importantes pour le développement de l’archive, qui méritent d’être discutées sur la place publique, en complément des réflexions menées en interne par l’équipe de l’archive.

Initiative qui me fait réfléchir à la question de la communication autour d’une archive (attention, je réfléchis tout haut) : il me semble important de montrer ainsi que l’archive est vivante, avec des vrais gens pour la faire tourner, et n’est pas seulement une suite d’articles qui s’ajoutent mécaniquement, objectif pour lesquels l’outil blog fonctionne plutôt bien. Se pose alors la question du niveau auquel situer ce type de communication : local ou national ? (Je dérive évidemment sur la situation française). Au niveau local, il y a un intérêt : pour mettre en valeur une thématique de recherche ou la production globale de l’établissement, inciter un échange avec les utilisateurs de la communauté propre à l’archive, refléter le travail de sensibilisation (certains parlent « d’évangélisation ») mené auprès des chercheurs. Mais pas vraiment pour influer sur les orientations de l’archive, ni même pour débattre des choix techniques et politiques, qui sont faits au niveau national.

En même temps, ce serait intéressant aussi de pouvoir échanger, poser des questions, dialoguer avec l’archive nationale autrement qu’à travers un helpdesk ou un manuel d’utilisation. Mais j’ai l’impression que ce type de fonctionnement, qualifions le de « 2.0 » pour faire vite, n’est pas compatible avec l’organisation institutionnelle. Vous en pensez quoi, vous (enfin les 3 lecteurs qui n’ont pas décroché après « blog » :-)) ?
[credit photo : patbreana]


novembre 2017
L M M J V S D
« Sep    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Archives

Licence

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 3.0 France.