Archive for the 'Wiki partout !' Category

Wiki challenge

fdda026471ebd0fb814e90180faf611a.jpgVous ai-je déjà dit tout le bien que je pense de la plateforme de wiki PBwiki ? Très facile à prendre en main, avec un éditeur wysiwyg pour les débutants et une syntaxe pas trop complexe pour les utilisateurs un peu plus avancés, plusieurs modèles de mise en page (les « skins ») même pour les comptes gratuits, des possibilités de gestion d’accès, d’édition des pages du wiki au format pdf, doc, ppt… Bref c’est la plateforme dont je me sers le plus souvent.
PBwiki, donc, vient de lancer un concours, le Back to school challenge : il s’agit, en parrainant ses connaissances, en affichant une bannière de pub sur son site etc, d’arriver à 100 points pour gagner un wiki « premium », d’une valeur de 250 $. Hé oui, l’inconvénient avec les solutions hébergées, c’est que les coûts ne sont pas triviaux si l’on veut bénéficier de l’ensemble des fonctionnalités… Alors ne vous étonnez pas si vous recevez une invitation de ma part à aller tester PBwiki, il me manque encore 25 points ;-))
[photo : tbc]

OA en débat aux Pays-bas, AO ici-bas

medium_197510321_e075fb4009_m.jpgIl y a de la tendance dans l’air : la bibliothèque de l’Université technologique de Delft en Hollande organise le 19 avril prochain un symposium sur l’Open Amedium_couperin.jpgccess, au cours duquel seront abordées les questions de l’accessibilité et des coûts de l’information scientifique à l’ère numérique. Un wiki sur l’OA a été mis en place pour l’occasion.
Par ailleurs, le consortium Couperin organise le 21 mai prochain une journée d’étude sur les archives ouvertes et leur mise en place dans les établissements d’enseignement supérieur. Un blog a été mis en place pour l’occasion – ben oui, le wiki c’était déjà fait ;-))

Et puis, mince, pour une fois on fait les choses en grand : je me suis laissée dire que c’est Stevan Harnad himself qui inaugurera la journée…

Actions pour des bibliothèques 2.0

medium_426576316_592df1bd62_m.jpgDans ce post, Laura Cohen (dont j’avais bien aimé le librarian 2.0 manifesto) expose son plan d’action pour intégrer le web 2.0 dans la bibliothèque universtaire dans laquelle elle travaille : pour chaque principe 2.0, elle propose une série d’actions concrètes à mettre en place. Elle ne s’engage pas sur le détail de la mise en place, mais donne un grand nombre de pistes, du grain à moudre pour les décideurs de son établissement (elle a fait ce travail à la demande de son directeur) comme pour les bibliothécaires en mal d’inspiration… qui trouveront également plein de bonnes idées dans les propositions élaborées en guise de « travaux de fin d’études » par les participants à Five weeks to a social library qui s’est terminé vendredi. Blog interne, blog du club de lecture, gestionnaire de signets, visite virtuelle de la bibliothèque via Flickr, wiki événementiel, wiki-outil de formation, wiki-base de connaissance interne, wiki-outil de gestion de projets… visiblement c’est le wiki qui a le plus séduit les bibliothécaires, mais les retours sur les différents outils utilisés sont vraiment intéressants.

Je reste admirative devant l’organisation de cette formation, mise en place en 2 temps 3 mouvements (ou quelques mois, mais à l’échelle francophone, c’est du rapide), par un groupe d’individus motivés (des biblioblogueurs), pour un coût minime, avec des interventions de qualité et un dispositif technique efficace. Je ne dis pas « à quand une initiative similaire en France ? », j’ai cessé de croire au Père Noël il y a quelques temps déjà… mais si d’aventure il sortait quelquechose qui aille dans ce sens du Bibliocamp (au lieu d’un hypothétique un outil de veille collaboratif), je veux bien en être…

Sacré René !

medium_sticker-web.pngJe reviens 2 secondes sur les initiatives numériques de l’université Paris 5 René Descartes : outre la plateforme de blogs dont je parlais l’autre jour, sachez qu’il y a aussi un
RenéWiki
, censé devenir la base de connaissance de l’université. On y trouve des liens rangés par discipline, qui listent à la fois des projets, des formations, etc. Il y a aussi un glossaire plutôt bien fait, et des signets, comme ceux qu’on trouve dans les bibliothèques universitaires… Enfin, n’exagérons rien, le système est récent, il y a juste une trame de la Dewey avec 2 signets pour l’instant. Et une page par contre foisonnante pour les signets généralistes (avec plein de liens vers les archives ouvertes, l’éducation numérique, les podcasts…). Tout ça, c’est une bonne initiative, que j’applaudis à 2 mains. Je m’interroge juste sur la bibliothèque dans tout ça : j’ai regardé un peu partout, je n’ai vu nulle mention d’une collaboration avec le SCD, alors qu’a priori on reconnaît aux bibliothèques une compétence en la matière, si j’ai bien compris la diapo 27 de l’intervention de l’ABES lors de la réunion des directeurs de BU en janvier dernier. Peut-être qu’elle est naturelle, implicite ? Dommage qu’elle ne soit pas un peu plus affichée en tout cas.

Allez, assez de questions, je signale juste pour finir la journée numérique 2007 organisée chez René, sur le thème « Enseigner et apprendre à l’ère nomade », qu’Olivier a repéré en premier. Et qui sera retransmise en direct-live ici.

Tout, tout, tout, vous saurez tout sur le wiki…

medium_355907066_2ec9688896.jpgEt oui, le programme 5 weeks to a social library continue, avec cette semaine un focus sur les wikis.
Côté screencasts, j’ai vu la très intéressante présentation Using Mediawiki Open-Source Software as Infrastructure for Electronic Resource Outreach, qui présente l’organisation de la FSU pour la gestion des ressources électroniques et les différents outils qui ont été mis en place sur le wiki pour l’assitance à l’utilisateur sur ces ressources (une fiche par sujet, un accès via Meebo, Plugoo ou Chatango à la messagerie instantanée : ça a l’air tout simple, mais bon, on ne le fait pas chez nous).
J’ai bien essayé de visionner d’autres screencasts, mais c’était vraiment inaudible, il faudra que je voie si ça marche sur un autre poste (ou vous pouvez tester et me dire dans les commentaires si ça marche ou bien si la réception est aussi pourrie que chez moi).

A noter aussi ces sites de « bibliothèques qui wikitent » que je ne connaissais pas :
– La BU de l’USC Aiken Gregg – Graniteville, entièrement fait sur un moteur de wiki (et ses pages sur l’évaluation des articles, des revues, des sites web)
– La Bull Run Library : une bibliothèque publique qui propose ici ses news et des liens externes et m’a permis de découvrir le site Internet library for librarians, un genre d’annuaire de sites spécialisés qui a l’air de couvrir la plupart des domaines bibliothéconomiques. J’aime bien aussi la page sur les bonnes idées des autres bibliothèques, qu’on verra rarement, question de culture, sous nos lattitudes.
A suivre le 01/03/07, deux webcasts alléchants : The Wonderful World of Wikis: Applications for Libraries, par Chad Boeninger, alias le bloggueur de Library voice et The how of wikis, par Starr Hoffman (rien à voir avec Joey) alias the geeky artist librarian, qui gère accessoirement le Cybercemetery, le site d’archivage des agences et programmes gouvernementaux américains qui sont arrivés à expiration…

PS : La mise en parallèle des 2 photos fera peut-être pardonner l’indigence (assumée) du titre de ce post … 🙂

Mercredi, c’est wiki !

medium_387052575_6ffeacfd94_m.jpgIl se passe toujours quelquechose d’intéressant sur LISnews, la communauté électronique des bibliothécaires. Cette semaine, une initiative intéressante pour alimenter les wikis bibliothéconomiques qui souffrent, comme la plupart des wikis, d’un faible nombre de contributeurs. Donc tous les mercredi, LISnews mettra en avant un article de wiki qui a besoin d’être amélioré, enrichi, ou simplement créé ; le premier article à l’honneur, c’est celui sur le conseil aux lecteurs de LisWiki, qui manque visiblement de consistance. Ca serait peut-être une idée suivre pour alimenter certains wikis francophones

Un wiki de blogs

Amanda Etches-Johnson de Blogwithoutalibrary vient de wikifier les multiples listes de bibliothèques qui font des choses avec les blogs qu’elle maintient, ça donne le Blogging libraries wiki.

On y trouve pas moins de 170 blogs de BU, autant de blogs de bibliothèques publiques, une cinquantaine de blogs de bibliothèques spécialisées, une vingtaine de blogs de bibliothèques scolaires… Voilà qui devrait faire réfléchir ceux qui voient encore le blog comme un gadget, une perte de temps, un truc pas professionnel, en somme.

La cerise sur le pompon, si je puis dire, c’est la liste des blogs utilisés en interne par les bibliothécaires pour partager leur veille, faire circuler les infos sur le fonctionnement des services, travailler ensemble sur un projet… bref comme un genre de base de connaissances locale qui fait souvent défaut dans les établissements, il me semble.


février 2017
L M M J V S D
« Oct    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  

Archives

Licence

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 3.0 France.