Des outils pour la Science 2.0

Selon ses concepteurs, « Notate est né du constat que, bien que les contenus scientifiques accessibles en ligne augmentent, ils ne sont pas indexés et très peu taggués. Les références citées vous mènent au début d’articles qui peuvent être longs de plusieurs pages, au lieu de vous diriger directement sur le passage cité. Nous devions pouvoir faire mieux que ça, étant donné le potentiel des navigateurs web modernes en terme d’expérience utilisateur interactive, et permettre aux utilisateurs un usage plus extensif du volume considérable d’articles et autres documents en ligne. « 
Notate est donc un nouvel outil pour la science 2.0 : il permet d’ajouter des annotations (genre post-it ou insérées entre crochets dans le texte) sur toutes les pages web que vous consultez, qu’il met en cache. Et of course avec une « 2.0 touch » : on peut tagguer ses notes, les partager avec d’autres utilisateurs ; elles sont listées dans un index, et on peut suivre les « discussions » rendues possibles par la fonction ‘reply’ disponible sur chaque note – un genre de mashup entre Google Notebook, Furl et Connotea, en quelque sorte.

Il me semble important de noter que cet outil pourrait servir à n’importe quel type de navigation, mais que l’objectif de départ porte sur les contenus académiques et de recherche. On dirait qu’un « état d’esprit 2.0 » est en train d’émerger chez les chercheurs et scientifiques, ce que vient confirmer la mise en ligne d’aggademia, un agrégateur de blogs scientifiques (basé sur le top 50 des blogs scientifiques publié dans Nature) en version beta développé par l’équipe de Nature (encore elle). On est là dans la même veine que Postgenomic, mais en plus généraliste ; il y a même une rubrique ‘Law’ prévue, pas encore alimentée.

Cette évolution est à suivre de près, à la fois au niveau des contenus, et au niveau des interactions entre ces outils et les contenus que nous fournissons à nos utilisateurs ; certains éditeurs de bases de données suivent, d’autres pas : ce sera sans doute aux pros de la doc de trouver des solutions pour récupérer les données et les faire passer d’un environnement à l’autre. Va y avoir du boulot.

Publicités

1 Response to “Des outils pour la Science 2.0”


  1. 1 Michel 02/08/2006 à 00:00

    Est-ce que tu as vu ça:http://www.diigo.com/

    ?

    Je suis en train de l’essayer mais ça m’a l’air prometteur.

    M.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




août 2006
L M M J V S D
« Juil   Sep »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Archives

Licence

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 3.0 France.

%d blogueurs aiment cette page :