De l’archivage à la British

Des nouvelles de la British Library ces jours-ci :
– Elle a signé un accord de partenariat avec Google Scholar pour qu’un lien vers son service de fourniture de documents (BL Direct) apparaisse dans les résultats de recherche sur le moteur (signalé par Miklos)
– Elle a mis en place sa propre archive ouverte, qui accueille les contributions de chercheurs qui ne sont pas affiliés à une institution ainsi que d’autres documents non validés, comme ceux liés aux différentes conférences qu’organise la bibliothèque tous les ans. Je n’ai pas réussi à aller sur le site, le lien ne fonctionne pas, je ne sais pas si ça vient de mon réseau ou de leur serveur, à suivre.

Dans le domaine des bibliothèques, une archive de ce type peut s’avérer particulièrement utile, par exemple pour les bibliothécaires qui publient dans le cadre de leur pratique professionnelle, et pas d’un travail de recherche proprement dit. Le problème, c’est que les éditeurs n’autorisent généralement l’auto-archivage de pre- & post-prints que dans des archives institutionnelles ou sur les sites web personnels des auteurs, et apparemment pas encore dans les archives disciplinaires : c’est ce que vient de constater Family man librarian, qui voulait archiver sur E-LIS un article publié précédemment dans Serials Review, une revue Elsevier.

Publicités

0 Responses to “De l’archivage à la British”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




mars 2006
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Archives

Licence

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 3.0 France.

%d blogueurs aiment cette page :