Archive pour octobre 2006



A contresens

« Il semble de plus en plus urgent que la problématique du libre accès aux données scientifiques soit intégrée aux réflexions qui guident les politiques publiques. En décidant de s’appuyer exclusivement sur la diffusion payante, le CNL donne priorité à des raisonnements qui viennent du papier. Quand des cartons de numéros s’accumulaient dans les stocks des éditeurs, quand la mise au pilon semblait l’inéluctable issue des plus anciens numéros, quand la diffusion gratuite faussait totalement les chiffres de diffusion générale et ne permettait pas de révéler le moindre désir (pour reprendre le mot de Sophie Barluet [rédactrice du rapport]) et encore moins le moindre usage (les revues sont-elles destinées à couvrir des murs ou à être lues ?), on peut s’interroger sur ce complexe du Cyclope. Comment expliquer l’absence de prise en compte de l’hypothèse de la Longue traîne, si fréquemment citée par les professionnels réfléchissant au marché du numérique, et la mise à l’écart de la problématique des usages et des mesures des pratiques de lecture. Ne lit-on vraiment que dans les bibliothèques universitaires et les appartements des derniers particuliers abonnés aux revues, au coin du feu ? Les lectures numériques ne peuvent-elles pas être mesurées et comparées aux lectures analogiques ? Ne peut-on, ne doit-on pas, un jour, confronter les deux univers, les combiner, étudier leurs complémentarités, mesurer l’efficacité réelle de chaque diffusion ? Ne peut-on, ne doit-on pas, très vite, réfléchir aux passerelles entre électronique et papier ?« 
Marin Dacos à propos du rapport sur les revues françaises remis au Centre National du Livre en juillet dernier.

Bases de données : que choisir ?

medium_libcostume.jpgEn ces temps de rentrée et de préparation des abonnements 2007, j’ai repéré 2 outils appréciables par tout responsable des ressources électroniques qui se respecte (en attendant de pouvoir bénéficier d’un outil d’ERM qui fera tout tout seul ou presque). Dans les 2 cas, le principe est le même : on choisit les bases à comparer, et on obtient le nombre de titres, les doublons, les périodes de couverture pour le texte intégral, etc…

CUFTS Resource comparison tool : concentré sur les bouquets de périodiques en texte intégral, je n’ai pas réussi à le faire fonctionner mais je ne désespère pas, vu le nombre impressionnant de ressources proposées; il est maintenu par les bibliothèques de l’Université Simon Fraser au Canada

Compare Bibliographic and Citation Databases, du JISC, qui n’a pas une présentation très funky, mais remplit très bien son office. Il a été mis en place comme support d’une étude sur « l’évaluation des bases de données bibliographiques et de citations utilisées dans l’enseignement supérieur au Royaume-Uni« , et compare le contenu des bases, mais également, et ça c’est drôlement utile, les plateformes de consultation (fonctionnalités, modes d’accès).

PS : La photo, je n’ai pas pu résister (spécial dédicace au Bibliobsédé) : c’est un costume de bibliothécaire vendu pour Halloween !

Berkeley comme si j’y étais

medium_gv_berkeley-logo.jpgL’Université de Californie à Berkeley vient de signer un accord avec Google portant non pas sur la numérisation de livres – trop ringard ;-), mais sur la mise en ligne de cours, conférences, discours et autres événements organisés par l’université, le tout entièrement en accès libre. Sur UC Berkeley on Google Video, on peut voir par exemple Sergey Brin disserter sur Search, Google and Life, dans le cadre d’un cours sur les systèmes d’information.

En octobre, n’oublie pas ton e-book

Et c’est reparti : forte du succès de la première édition en juillet dernier, la World e-book library renouvelle l’opération et propose en accès libre plus de 400 000 livres en ligne pendant tout le mois d’octobre, c’est la World E-book Fair.


octobre 2006
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Archives

Licence

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 3.0 France.