Reference Extract : des bibliothécaires dans le moteur

2452885473_93040b654b_m.jpg“Google est partout, facile à utiliser, et quand même efficace pour proposer des résultats utiles. Mais je ne peux pas toujours faire confiance à ces résultats. »[…] »Y a-t-il un moyen d’améliorer cela ? » C’est ce que s’est dit l’un des fondateurs de Reference Extract, un futur nouveau moteur de recherche, qui s’appuiera sur l’expertise des bibliothécaires pour valider les résultats : il s’agira de confronter les résultats avec les sites les plus souvent signalés comme références par plus de 1 400 bibliothèques à travers le monde, dont la bibliothèque du Congrès, et vraisemblablement des bibliothèques du réseau d’OCLC, partenaire de l’opération. Le projet est mené conjointement par l’école de SIB de l’Université de Syracuse, l’Université de Washington et OCLC, donc.

Publicités

0 Responses to “Reference Extract : des bibliothécaires dans le moteur”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




novembre 2008
L M M J V S D
« Oct   Déc »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Archives

Licence

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 3.0 France.

%d blogueurs aiment cette page :