Bibliothèques vs Google (et inversement)

« Similarités entre les bibliothèques et Google :

Les 2 se sont donné pour mission d’organiser et de rendre accessible l’information mondiale.
Les 2 permettent d’obtenir de l’information numérique, depuis n’importe où et à n’importe quel moment (même quand on est encore en pyjama).
Les 2 contiennent des livres, des articles, des vidéos, de la musique, des images et bien d’autres choses encore, couvrant toutes les périodes de l’histoire.
Les 2 proposent des outils pour aider à cibler et à affiner les recherches dont la plupart des utilisateurs ignore l’existence.
Les 2 ont des blogs.
Les 2 expérimentent de nouvelles technologies.
Les 2 lancent des outils super-cool dont, au bout du compte, il s’avère que personne n’a besoin.
Les 2 permettent à la fois d’économiser du temps et d’en gaspiller, souvent au cours de la même journée.
Les 2 comportent de l’information de qualité, ainsi que beaucoup d’informations obsolètes, inutiles, fausses ou biaisées
.

Différences entre les bibliothèques et Google :

Les bibliothèques protègent votre vie privée.
Les bibliothèques ne souhaitent pas « améliorer votre expérience de consommateur ».
Les bibliothèques s’opposeraient à ce qu’un éditeur entre dans la bibliothèque et supprime ou modifie les livres qu’il a publiés.
Les bibliothèques veulent retaper le fair use pour qu’il soit en bon état*, mais pas au prix d’un procès ; la plupart des bibliothèques ne peut pas se permettre d’être poursuivie en justice.
Les bibliothèques savent qu’elles ne peuvent pas diffuser toute l’information qu’elles voudraient.
Les bibliothèques doivent satisfaire des acteurs locaux, et pas des actionnaires.
Les bibliothèques pourront vous dire combien elles ont de documents dans leurs collections.
Les bibliothèques répondront aux questions par téléphone.
Les bibliothèques vous diront quels sont leur projets en cours.
 »

Barbara Fister, Some of These Things Are Not Like the Others

* Si quelqu’un trouve mieux pour traduire « Libraries want to stretch fair use so it’s in good shape », je prends 😉

[Photos : Clindstedt’s]

Publicités

3 Responses to “Bibliothèques vs Google (et inversement)”


  1. 1 Benide 30/08/2010 à 18:59

    En fait, ne devrait-on mettre « les bibliothécaires » à la place de « les bibliothèques »? Ca fait un peu peur, autrement 😉

  2. 2 Thôt 25/08/2010 à 11:54

    Différences entre Google et les bibliothèques :

    Google ne propose pas d’abonnement

    Google a un nombre d’inscrits/utilisateurs qui lui redonne confiance tout les jours


  1. 1 L’opendata dans tous ses états – Août V « Rétrolien sur 30/08/2010 à 08:57

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




août 2010
L M M J V S D
« Juil   Sep »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Archives

Licence

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 3.0 France.

%d blogueurs aiment cette page :