Deux façons de voir les choses

171949a9f8ee3d9810c3c6db6b9ac33a.jpgIl y a ceux qui, comme Pierre Assouline, dans le cadre d’une enquête pour « démonter le mécanisme », invitent leurs étudiants à insérer dans Wikipedia des erreurs pour voir combien de temps elles mettent à être corrigées…

Il y a ceux qui, comme Jean-Noël Lafargue, lors d’un atelier d’enseignement en arts plastiques à Paris 8, proposent aux étudiants d’enrichir et de compléter les articles de Wikipedia dans leur discipline.

L’article de Libération qui rend compte de l’enquête du premier et m’a fait découvrir l’initiative du second conclut à la nécessité d’une formation des jeunes « à un usage raisonné et raisonnable ». A mon avis (et visiblement je ne suis pas la seule, au vu des commentaires suscités par l’article), il n’y a pas que les jeunes qu’il faudrait former… 😉

Advertisements

0 Responses to “Deux façons de voir les choses”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




juillet 2007
L M M J V S D
« Juin   Août »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Archives

Licence

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 3.0 France.

%d blogueurs aiment cette page :