L’open source c’est nous aussi

Dans la série « le dire, c’est bien, le faire, c’est mieux« , et parce que j’ai pris l’habitude, depuis Biblioacid, de faire les choses par moi-même quand elles n’existent pas, j’ai décidé d’apporter une modeste contribution aux outils open source que j’utilise :

– J’ai commencé à traduire en français certaines pages de la documentation en ligne de Zotero : pour démarrer, je me suis attelée à « Comment rendre son site Zotero-compatible« , « Comment demander un nouveau style » et « Les standards et logiciels compatibles« . Si vous voulez vous y mettre, il faut vous créer un compte pour l’accès au wiki, qui est différent du compte que vous pouvez avoir par ailleurs sur le site de Zotero.

– J’ai également créé sur Zotero un groupe Koha, ouvert à tous, qui permet d’alimenter collaborativement une bibliographie sur ce logiciel.

Utiliser des logiciels libres, c’est déjà bien, mais il me semble qu’il n’est pas si difficile que ça d’aller un peu plus loin, de donner un petit coup de main discrètement, de temps en temps… Et vous, vous faites quoi pour l’open source ?

[photo : esc.ape]

Advertisements

3 Responses to “L’open source c’est nous aussi”


  1. 1 jean-charles 03/02/2010 à 17:15

    Et bien, on en fait la promotion dès que c’est possible. Oui, je sais, c’est nettement insuffisant ! On essaie de faire travailler les sociétés de service qui mettent en place du logiciel libre…

  2. 2 Stéphanie 03/02/2010 à 16:57

    Moi je fais des styles 🙂 http://bibliotheques.wordpress.com/2010/02/03/styles-zotero/
    Et justement je me demandais à quoi passer, maintenant qu’ils sont faits. La traduction, oui, pourquoi pas.

  3. 3 Regis 01/02/2010 à 13:45

    Excellente initiative ! Merci pour les traductions sur le wiki.
    Etant depuis peu un fervent usager du « libre » (logiciels et OS), j’avoue me poser de plus en plus la question de savoir comment contribuer aux logiciels que j’utilise au quotidien (en allant au-delà du simple prosélytisme, en étant moins passif en quelque sorte).
    Cela passe en effet par la traduction des documentations mais aussi, entre autres, par la conception de tutoriels, l’implication dans la communauté autour d’un logiciel ou plus généralement dans des projets de promotion du Libre tels que Framasoft (la contribution pouvant aussi être financière : voir l’appel au don de Framasoft).


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




février 2010
L M M J V S D
« Jan   Mar »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728

Archives

Licence

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 3.0 France.

%d blogueurs aiment cette page :