L’utilisateur n’est pas en panne

Sur Free Range librarian, Karen Schneider liste quelques principes autour des concepts de bibliothèque 2.0 ; extraits :

– Toutes les technologies évoluent et meurrent. Toutes les technologies que l’on vous a apprises à l’école des bibliothécaires mourront un jour ou l’autre.

– Vous n’êtes pas un format. Vous êtes un service.

– L’OPAC n’est pas le soleil. L’OPAC est au mieux une planète lointaine, qui s’éloigne chaque année un peu plus de l’orbite de son système solaire.

– L’utilisateur est le soleil.

– L’utilisateur est l’élément magique qui transforme la bibliothéconomie d’un commerce de la conservation en une profession de services.

– L’utilisateur n’est pas en panne.

– Votre système est en panne jusqu’à preuve du contraire.

– Ce commercial qui vient de vous vendre un système à 1 million de dollars parce que « les bibliothèques sont là pour aider les gens » n’a aucune idée de ce dont il parle, et son système est aussi en panne.

– Vous ne rencontrerez jamais en face à face la plupart de vos utilisateurs les plus passionnés.

– Vous ne rencontrerez jamais en face à face la plupart de vos utilisateurs les plus fous.

– L’aide la plus significative que vous pouvez apporter à vos utilisateurs consiste à ajouter de la valeur et du sens à leur expérience de l’information, où qu’elle ait lieu ; défendez leur droit à l’information, et effacez-vous.

– Votre site web est votre ambassadeur envers les contribuables de demain. Ils visiteront le site web bien avant de visiter votre bâtiment, de voir vos ressources physiques, de rencontrer vos personnels.

– Il est plus facile pour un chameau de passer à travers le chât d’une aiguille que de trouver un site web de bibliothèque qui soit utilisable, convivial, et fournisse des services plutôt d’en parler dans un jargon bibliothéconomique abscons.

– Allez à la rencontre du public où qu’il soit — et pas où vous voulez qu’il soit

– L’utilisateur n’est pas « distant ». Vous, le bibliothécaire, êtes distant, et c’est votre boulot de réduire cette distance.

– Le temps moyen de prise de décision pour l’implémentation d’une nouvelle technologie en bibliothèque est plus long que le cycle de vie moyen des nouvelles technologies.

– Si vous entendez parler [d’une technologie] dans le Times ou Newsweek et que votre bibliothèque ne la propose pas ou n’est pas adaptée pour, vous êtes à la ramasse.

– Arrêtez de ronchonner à propos du bon vieux temps. Le catalogue à cartes, c’était nul, et vous pensiez de même à l’époque.

– Votre ignorance ne vous mettra pas à l’abri.

Toutes suggestions d’amélioration de la traduction sont les bienvenues (marlenePOINTdelhayeATgmailPOINTcom).
Update : Klog a eu la même idée, on devrait faire un mix des traductions 😉

Publicités

3 Responses to “L’utilisateur n’est pas en panne”


  1. 2 Joëlle 12/06/2006 à 00:00

    « Arrêtez de ronchonner à propos du bon vieux temps »

    « Votre ignorance ne vous mettra pas à l’abri »

    ben mince alors !!!

  2. 3 Clolo 06/06/2006 à 00:00

    C’est marrant on a eu la même idée en même temps ! http://klog.hautetfort.com/archive/2006/06/06/l-usager-n-est-pas-obsolete.html – pour l’essentiel identique en ce qui concerne la traduction, même s’il y a des différences sur les détails…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




juin 2006
L M M J V S D
« Mai   Juil »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Licence

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 3.0 France.

%d blogueurs aiment cette page :