Archive pour 30 octobre 2009

Fuites

3612937934_260faf7ca6_m.jpgCa paraît tellement énorme, c’est tellement pas dans notre culture, et pourtant : Sirsi-Dynix, multinationale spécialisée dans les solutions pour les bibliothèques (qui commercialise en France le SIGB Horizon), a diffusé auprès de certains de ses clients américains ce document « d’information » sur les SIGB open source, qui n’est rien moins que de la propagande anti-open source de base [il présente du reste un certain nombre de caractéristiques du FUD (Fear, uncertainty and Doubt), une technique de désinformation utilisée en marketing et en politique]. Ce document a été rendu public sur le site Wikileaks, qui est « une version non censurable de Wikipédia, qui vise à divulguer et à analyser des documents, dont la source ne puisse pas être identifiable et pour une diffusion à grande échelle. Elle associe la protection et l’anonymat que permettent les toutes dernières technologies de cryptographie, à la transparence et à la simplicité d’une interface wiki. »

Allez, juste un petit extrait qui m’a plu :
« Les systèmes propriétaires ont plus de fonctionnalités. Point. Les systèmes propriétaires sont plus conviviaux. Sirsi-Dynix développe son SIGB depuis plus de 30 ans. Il dispose d’une gamme de fonctionnalités de premier ordre. Il est important de noter que Sirsi-Dynix travaille pour 2 principaux groupes d’utilisateurs – les bibliothécaires qui traitent les ressources de la bibliothèque pour les acquisitions, le catalogage, le prêt, le PEB etc. Et les utilisateurs finaux qui utilisent les fonctions de l’OPAC comme le prêt autonome. Les développeurs de solutions open source passent la plus grande partie de leur temps à faire en sorte que les opérations internes de développement se passent correctement, alors que tout cela est au point chez nous depuis 30 ans. »

Les systèmes propriétaires ont plus de fonctionnalités. Point. Les systèmes propriétaires sont plus conviviaux.
Les systèmes propriétaires ont plus de fonctionnalités. Point. Les systèmes propriétaires sont plus conviviaux.
Les systèmes propriétaires ont plus de fonctionnalités. Point. Les systèmes propriétaires sont plus conviviaux.

Peut-être si on se le récite comme un mantra on finira par oublier toutes les fois où l’on a regretté que nos SIGB n’aient pas telle ou telle fonctionnalité (allez, une au hasard : des flux rss ?), ou ne soient pas plus orientés-utilisateurs ?
Le reste est du même tonneau, et montre, à mon sens, que l’open source est en train de gagner du terrain sur ce micro-marché qu’est celui des logiciels de bibliothèques : pourquoi ce genre de réaction défensive si l’open source ne représentait pas une sérieuse concurrence ?

[photo : 4PIZON]

Publicités

octobre 2009
L M M J V S D
« Sep   Nov »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archives

Licence

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 3.0 France.
Publicités