Fuites

3612937934_260faf7ca6_m.jpgCa paraît tellement énorme, c’est tellement pas dans notre culture, et pourtant : Sirsi-Dynix, multinationale spécialisée dans les solutions pour les bibliothèques (qui commercialise en France le SIGB Horizon), a diffusé auprès de certains de ses clients américains ce document « d’information » sur les SIGB open source, qui n’est rien moins que de la propagande anti-open source de base [il présente du reste un certain nombre de caractéristiques du FUD (Fear, uncertainty and Doubt), une technique de désinformation utilisée en marketing et en politique]. Ce document a été rendu public sur le site Wikileaks, qui est « une version non censurable de Wikipédia, qui vise à divulguer et à analyser des documents, dont la source ne puisse pas être identifiable et pour une diffusion à grande échelle. Elle associe la protection et l’anonymat que permettent les toutes dernières technologies de cryptographie, à la transparence et à la simplicité d’une interface wiki. »

Allez, juste un petit extrait qui m’a plu :
« Les systèmes propriétaires ont plus de fonctionnalités. Point. Les systèmes propriétaires sont plus conviviaux. Sirsi-Dynix développe son SIGB depuis plus de 30 ans. Il dispose d’une gamme de fonctionnalités de premier ordre. Il est important de noter que Sirsi-Dynix travaille pour 2 principaux groupes d’utilisateurs – les bibliothécaires qui traitent les ressources de la bibliothèque pour les acquisitions, le catalogage, le prêt, le PEB etc. Et les utilisateurs finaux qui utilisent les fonctions de l’OPAC comme le prêt autonome. Les développeurs de solutions open source passent la plus grande partie de leur temps à faire en sorte que les opérations internes de développement se passent correctement, alors que tout cela est au point chez nous depuis 30 ans. »

Les systèmes propriétaires ont plus de fonctionnalités. Point. Les systèmes propriétaires sont plus conviviaux.
Les systèmes propriétaires ont plus de fonctionnalités. Point. Les systèmes propriétaires sont plus conviviaux.
Les systèmes propriétaires ont plus de fonctionnalités. Point. Les systèmes propriétaires sont plus conviviaux.

Peut-être si on se le récite comme un mantra on finira par oublier toutes les fois où l’on a regretté que nos SIGB n’aient pas telle ou telle fonctionnalité (allez, une au hasard : des flux rss ?), ou ne soient pas plus orientés-utilisateurs ?
Le reste est du même tonneau, et montre, à mon sens, que l’open source est en train de gagner du terrain sur ce micro-marché qu’est celui des logiciels de bibliothèques : pourquoi ce genre de réaction défensive si l’open source ne représentait pas une sérieuse concurrence ?

[photo : 4PIZON]

Publicités

5 Responses to “Fuites”


  1. 1 AM Thummel 03/11/2009 à 00:00

    Les 26 et 27 novembre prochains le nouveau commercial de SDynix doit présenter Symphony et Enterprise aux adhérents de l’AUSIDEF.

    J’y serai.

    Pour info et pour illustrer l’excellent suivi des fonctionnalités d’une version à l’autre dans les produits commerciaux :

    Avec HIP3 on a une URL par notice, au hasard :http://scd.univ-nancy2.fr/ipac20/ipac.jsp?session=I2572B7141V10.15994&profile=gen&source=~!scdnancy2&view=&uri=full=3100001~!17751~!0&ri=1&aspect=subtab26&menu=search&ipp=20&spp=20&staffonly=&term=ecoles+france&index=.GK&uindex=&aspect=subtab26&menu=search&ri=1#focus

    mais avec HIP4 …c’est fini !

    Avec HIP4.1 les vignettes c’est possible, exemple Médiathèques de Beauvais qui ont le web service Electre.

  2. 2 Jérôme Pouchol 06/11/2009 à 00:00

    Quel beau chant du cygne !

    Pour ma part, je me souviens :

    – avoir été contacté en 2006 (juste avant le passage à Koha sur notre réseau) par 2 éditeurs de logiciels qui m’ont dit tout le risque que je prenais alors de faire un tel choix…

    – être intervenu à la demande de l’AUSIDEF (club des utilisateurs des progiciels de bibliothèque distribués par la société américaine SirsiDynix) pour une présentation du logiciel Koha et de notre expérience, à Ouest Provence, en tant qu’utilisateur-contributeur

    et j’observe que :

    – je suis de plus en plus contacté par des collègues bibliothécaires (et, fait nouveau, par des DSI !), qui, constatant à quel point Koha est plus séduisant, ergonomique, orienté utilisateur que leur solution propriétaire, me demandent des conseils pour rédiger leur cahier des charges, choisir la procédure la + adaptée et la + efficace.

    – des collègues d’autres continents n’hésitent pas à se déplacer jusqu’à nous pour « passer au libre »

    – nous utilisons Koha depuis bientôt 3 ans à Ouest Provence et que, pour rien au monde, nous ne retournerions EN ARRIERE (= vers du propriétaire) !

    Car Koha, entre autres qualités, c’est tellement plus …fonctionnel, tellement plus …convivial.

  3. 3 jean-charles 02/11/2009 à 00:00

    Surréaliste !!!!!!!!!!!

    Je parle en connaissance de cause avec notre « SIGB Horizon » de compétition qui n’a pas de fil RSS (tiens, tiens), ni de facettes, ni d’affichage des vignettes, ni de web services, ni d’API…. et pour ce qui est actif, c’est pas forcément stable…

    Mais le plus fort, c’est que l’on ne peut même pas utiliser des liens profonds pour indiquer une notice à l’utilisateur !!!!

  4. 4 Ludovic Méchin 31/10/2009 à 00:00

    On a vu ça aussi cet aprèm, et on en est resté baba chez DoXulting, d’autant que Symphony, nouvelle version annoncée de Sirsi-Dynix joue les arlésiennes dans les appels d’offres actuels …


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




octobre 2009
L M M J V S D
« Sep   Nov »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archives

Licence

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 3.0 France.

%d blogueurs aiment cette page :