Open Access : Etat des lieux en France

Vu sur le site du consortium Couperin , un rapport sur l’état de l’Open Acccess en France rédigé par Couperin, le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et l’INIST-CNRS, visant à dresser un état des lieux, au mois d’avril 2010, des développements et des réalisations françaises en matière d’Open Access.
« Il a été réalisé dans le cadre du consortium SELL (Southern European Library Link) réunissant six pays d’Europe du Sud : Espagne, France, Grèce, Italie, Portugal et Turquie. Les rapports de ces six pays seront présentés et discutés lors d’un séminaire qui se tiendra les 13 et 14 mai 2010 à Grenade en Espagne et qui aura pour objectif de mettre au point des recommandations pour amplifier le mouvement de l’Open Access.
Après une présentation du contexte de la recherche française et de l’historique du libre accès en France, le rapport dresse en trois parties un état complet :
– des 168 revues académiques en accès libre,
– des 68 entrepôts d’archives ouvertes disciplinaires et institutionnelles,
– des trois principales plateformes de documents numérisés.
Cette étude met notamment en lumière la disparité persistante dans le domaine de la mise en place d’archives ouvertes entre les organismes de recherche d’une part et les universités et grandes écoles d’autres part. Si près des deux tiers des organismes disposent d’un tel outil de diffusion et de valorisation de leur production scientifique, à ce jour seules 20 % des universités et environ 15 % des grandes écoles se sont engagées dans cette voie. Un certain nombre d’actions devant permettre d’améliorer cette situation sont évoquées dans le rapport et seront discutées lors du séminaire de Grenade. Un compte-rendu de ces travaux sera publié sur le site de Couperin. »
[photo : biblioteekje]
Publicités

2 Responses to “Open Access : Etat des lieux en France”


  1. 1 Emmanuel Barthe 13/05/2010 à 17:34

    Je suis paresseux Marlène 🙂 Y dit quoi le rapport en résumé ?

    • 2 Emmanuel Barthe 13/05/2010 à 17:42

      Bon, ben, j’m’y met, je commence. Déjà, je répère ceci dans ce rapport :

      >> The journals list confirms the fact that a vast majority of French Open Access journals cover Humanities and Social Sciences related subjects. STM disciplines as well as Economics or Law are clearly underrepresented.
      This clearly contrasts with the predominance of these areas in the list of repositories (see part 4 of this report).

      An explanation of this situation is that open archives are mainly set up by organisations with an interest to disseminate their scientific output but which are also integrated in the classical publication process traditionally held by commercial publishers. <<


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




avril 2010
L M M J V S D
« Mar   Mai »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Licence

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 3.0 France.

%d blogueurs aiment cette page :